Monique Flosi

France
1943 -

Née dans une famille d’artistes, tout aussi à l’aise dans les arts plastiques, dans la lithographie que dans la gravure, Monique Flosi vit et travaille dans le cadre magnifique du hameau de Fontaube, entre Gordes et Saint-Saturnin-les-Apt.

Entre philosophie et sciences occultes, puisant ses sources d’inspiration dans la mythologie, Monique Flosi, peintre, penseur, portraitiste, fresquiste et graveur surdouée, travaille en recherche constante en exprimant les angoisses de ce monde.

Un monde poétique, onirique et scientifique, qu’elle décrit avec ses mots à elle, son burin, son crayon ou ses pinceaux.

Elle grave avec une volonté farouche d’extirper ce qui la hante, connivence et défi, curiosité de la vie ou énigme du futur. Atteindre un maximum d’intensité avec un minimum de moyens. Toujours aller à l’essentiel avec une vision intérieure qui reconstitue la réalité.

Réconcilier matière et spiritualité.

En parfaite symbiose avec la nature et les plantes, Monique Flosi a une tendresse toute particulière pour les iris anciens et leur symbolique. Elle leur consacre, à chaque floraison, tout son talent et sa passion, entrant dans une sorte de méditation, qu’elle reçoit comme une thérapie, une énergie particulière, un cadran de la vie.

Son onirisme renvoie à des contemplations silencieuses, dans un monde magique fait de rêves et de chimères.(Texte de J.B., Accent de Provence

A mille lieues, l’onirisme de Monique FLOSI nous renvoie à de silencieuses contemplations. La poétique du regard intérieur et l'assurance technique de la main nous guident, depuis le blanc corporant les chimères, dans un monde magique dont tailles et contretailles ombrent et scellent l'orée. La tradition de la taille-douce célèbre ici le rituel du Rêve.Texte de Martine Simon

Curriculum Vitae
  • 2014 – Ouverture d’un atelier de dessin à Gordes (Vaucluse 84).
  • 2013 – Expose au Pavillon M pour l’inauguration de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture. Deux livres sur ses pastels d’iris sont édités par les Editions Alcor.
  • 2008 – Présente dans le catalogue du M.A.C (Musée d’Art Contemporain de Marseille).
  • 2005 – Ouverture de l’Atelier de Gravure à Apt (Luberon 84).
  • 2004 – Présente dans le dictionnaire allemand SAUR ALLGEMEINES KÜNSTLERLEXIKON.
  • 2002 – Commence à dessiner la collection de pastels d’iris de son jardin au printemps.
  • 1997 – Installation d’un atelier de gravure au "Conservatoire des Ocres", Roussillon (84). Présente dans le dictionnaire du BENEZIT.
  • 1995 – Création d’un atelier de gravure "JANUAÉ" et espace d'exposition en Avignon.
  • 1994 – Elle réintègre sa maison près de Gordes (84 Vaucluse) où elle peint de grands formats.
  • 1993 – Consultante en images de synthèse.
  • 1985 – Obtention d'une bourse du ministère de la culture pour l’étude aux images de synthèse à l'INA et jusqu'en 1988 participera au Forum des Nouvelles Images de Monte-Carlo. Directrice artistique en "Images de Synthèse" pour la société EAG, Paris.
  • 1984 – L'artiste s'éloigne de la gravure et se forme aux nouvelles technologies (Paint Box) auprès de l'INA (Institut National de l'Audiovisuel). L'amateur d'Estampes édite deux gravures de Monique Flosi, illustration sur des écrits de Rabindranath Tagore et Gandhi.; Deux livres d'Art en collaboration avec 2 écrivains Raymond JEAN "L'Animal" et Jean Max TIXIER "Dune"; Etude d'énergétique traditionnelle chinoise Yi-king et Ostéopathie énergétique; création "Espaces Gravés" pour l'Office Régional de la Culture, région PACA; réalise une centaine de portraits d'après les autoportraits de Rembrandt; trois aquatintes inspirent au poète Salah STÉTIÉ, "Rembrandt de jour, de nuit".
  • 1980 – Edition d'un catalogue sur ses œuvres.
  • 1979 – Flosi, Monique figure dans le dictionnaire des peintres, sculpteurs et graveurs du Sud de la France de H. BOURDET - GUILLERAULT  et dans le dictionnaire des peintres surréalistes aux Editions "Obliques"; illustration de deux éditions d'art : "Les Lettres de la religieuse Portugaise" et "L'arrache- cœur" de Boris VIAN.
  • 1977 – Le cabinet des Estampes de la B.N de Paris et la Bibliothèque municipale de Lyon  conservent une partie de son œuvre gravée.
  • 1976 – Apprentissage de la technique de la Fresque avec le Maître Fernand BELMONTE; fresques de l'église Saint Jean-Baptiste à Solliès-Pont (Var 83).
  • 1975 – Enseigne la gravure en Arts Plastiques, Université de Provence, le musée Cantini acquière deux œuvres de Flosi.
  • 1974 – Maîtrise d'Arts Plastiques à l'Université d’Aix Provence; création d’un atelier de gravure à Marseille dans l’immeuble des Arcenaulx.
  • 1973 – Licence en Arts Plastiques, Aix-Marseille, apprentissage de la lithographie à l'atelier de Jo Berto.
  • 1970 – Diplôme National de Gravures des Beaux-Arts.
Expositions
  • 2012 – Galerie Editart, Genève (Suisse); Musée des Alpilles, “Images du temps qui passe”, Saint-Rémy-de-Provence
  • 2010 – Galerie Editart, Genève (Suisse)
  • 2009 – “Trace de Poète”, Isle-sur-la-Sorgue (84)
  • 2008   Salon Arstampa Chapelle de l’Observance à Draguignan (83); "Traces du Poète" Isle-sur-la-Sorgue (84); Galerie 22 - Coustellet (84)
  • ; Galerie Editart, Genève (Suisse)
  • 2007 – Médiathèque du Cannet-des-Maures (83)
  • 2006 – Les Arcenaulx, Marseille; "Graveur en liberté" Chapelle des Pénitents Bleu, La Ciotat; Galerie Editart, Genève (Suisse)
  • 2005 – Fondation Saint John Perse, sur le thème de la danse en Aix-en-Provence
  • 2004 – Peintures grands formats à Gordes (84); "Raymond JEAN et ses amis peintres" à la Fondation St John Perse en Aix-en-Provence; "Graveurs en liberté" à Barjols; Exposition des pastels d’Iris au château de Lourmarin (84)
  • 2000 – "Plantes Tinctoriales" organisé par le Parc du Luberon
  • 1998 – "Gravure Art et technique", musée des Alpilles - Saint-Rémy-de-Provence
  • 1997 – Installation d'un atelier de gravure au "Conservatoire des Ocres" (Okhra) à Roussillon (84)
  • 1996 – "5 jours pour changer le monde" en partenariat avec Sciences-Frontières à Cavaillon (84), Les Arcenaulx, Marseille; Festival d’Avignon – "Clair de femme" sur des poèmes de Salah STÉTIÉ Galerie Jouvène à Marseille
  • 1982 – Intervient à la Foire internationale d'art de Bâle (Suisse) avec les Editions Weber; montage de l'exposition "Espaces Gravés"pour l'Office Régional (PACA)
  • 1981 – Participe à la grande Foire internationale d'Arts de Bâle (Suisse) et de New York (USA); Galerie Influx à Marseille; participation à la Foire du Livre de Francfort (Allemagne)
  • 1980 – Galerie Editart à Genève (Suisse); Exposition de groupe : "Le Trait" à la Cité  des Arts à Paris; exposition de groupe : "Trace dans l'espace", l'Homme et l'Architecture, au Relais Culturel d'Arles; participe à la grande Foire internationale d'Arts de Washington (USA); exposition et édition à la galerie George Town Graphic's à Washington (USA)
  • 1978 – "La femme et ses images" organisée par l'Unesco et le musée Cantini
  • 1977 – Galerie Trintignant à Montpellier et à la galerie Nouvelle Gravure à Paris; exposition et animation dans "Gravure au Présent", Nice (83)
  • 1976 – Galerie K, Lyon; Galerie des Maîtres Contemporains à Aix-en-Provence; Galerie du Palais à Marseille
  • 1975 – Musée Louis JOU aux Baux-de-Provence; Galerie André NÉGRE à Marseille; Auditorium France Culture à l'occasion du festival d'Avignon

Œuvres

L’arbre du Niagara

L'arbre du Niagara