José Bedia

Cuba
1959 -

José Bedia Valdés, peintre et anthrolopogue cubain né à La Havane le 13 janvier 1959, étudia à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts San Alejandro et à l’Institut Supérieur des Arts de la Havane. 

José Bedia est connu pour ses pièces mêlant cultures indigènes et religions qu’elles soient cubaines, amérindiennes, sud-américaines, africaines voire précolombiennes. Ses toiles font appel à des symboles, des signes et une iconographie très riches.

Chacune de ses œuvres a plusieurs niveaux d’interprétation et témoigne tant de la profondeur d’une recherche personnelle que d’un intérêt poussé pour l’humain et ses cosmogonies. Son art, très spirituel, est une invitation à un voyage métaphysique ou contemplatif. Ses créations artistiques s’assortissent de nombreux séjours sur le terrain où il accompagne sa recherche esthétique de rencontres spirituelles, de l’Amazonie à l’Afrique Centrale.

L’artiste a vécu et travaillé à l’Université d’Etat de New York et avec les Sioux du Dakota dans la Réserve Rosebud.

Il vit et travaille actuellement à Miami.

Prix

  • 1982 – Premier prix au « Salon Paysage 82 », Musée National des Beaux-Arts de la Havane
  • 1988 – Distinction pour la Culture Nationale, Conseil d’Etat cubain, La Havane
  • 1993 – Bourse d’études Internationale Guggenheim, New York City

Expositions collectives

  • Dès 1978, il participe à diverses expositions collectives
  • « XIX Premi Internacional de Dibuix Joan Miró »,  Fondation Joan Miró, Centre d’Estudis d’Art Contemporani, Parc de Montjuic, Barcelone, 1980.
  • « Los novísimos cubanos. Grupo Volumen I » The Signs Gallery, New York
  • « Première et Seconde Biennale de la Havane », Musée National des Beaux-Arts
  • « XLIV Exposizione Internazionale d’Arte », Biennale de Venise, Italie
  • « InSite94: A Binational Exhibition of Installation and Site Specific Art », San Diego Train Station, San Diego, Californie
  • "Inside and Out. Contemporary Sculpture, Video and Installations". Bass Museum of Art, IV Bienal del Caribe y Centroamérica, Musée d’Art Moderne, Saint-Domingue, République Dominicaine, 2001
  • « Drapetomania: Exposicion Homenaje a Grupo Antillano », Santiago de Cuba

Collections

  • Ses œuvres se retrouvent dans les collections permanentes suivantes :
  • George Adams Gallery, New York City
  • Arkansas Art Center, Little Rock, Arkansas
  • Galerie Nina Menocal, México
  • Honolulu Museum of Art, Honolulu, Hawaii
  • Loeb Art Center, Vassar College, Poughkeepsie, New York
  • Ludwig Forum für Internationale Kunst, Aachen, Germany
  • Miami Art Museum, Miami, Florida
  • Porin Taidemuseo, Finlande
  • Centre Wifredo Lam, La Havane
  • Musée National des Beaux-Arts, La Havane
  • NSU Art Museum, Fort Lauderdale, Floride

Œuvre illustrée

Lango l embo