José Venturelli

Chili
1924 - 1988

José Venturelli est un peintre et graveur chilien, né le 25 mars 1924 à Santiago de Chile.

A l’âge de 14 ans, il commence des cours de dessins du soir à l’Ecole des Beaux-Arts de Santiago. En 1942, à 18 ans, il entre comme élève régulier dans la même école où il apprendra la peinture murale avec Laureano Guevara, ainsi que la gravure.

Très actif dans la Fédération des Etudiants, il collabore avec les intellectuels européens pour la paix et contre le fascisme, tels que Henri Barbusse, André Gide, Romain Rolland, Panait Istrait, ainsi qu’avec le photographe chilien Antonio Quintana et le poète Pablo Neruda.

En 1974, il s’exile à Genève où il réalise notamment la fresque murale de Balexert de 90m<sup>2</sup> en mosaïque et les vitraux du Temple de la Madeleine. Il voyagera et travaillera dans de nombreux pays (Brésil, Cuba, Europe, Chine...).

Comme muraliste, peintre et graveur, il a toujours maintenu le même thème: les conditions de vie du prolétariat, les différences sociales et la situation des opprimés.

Il fut profondément inspiré par l’esthétique du muralisme mexicain, qu’il connut au travers de son amitié avec Siqueiros. Dès ses débuts, Venturelli se consacra à créer un style proche et accessible au peuple. Il exalta les traits des autochtones latino-américains et travailla sur l’aspect monumental des formes. Son œuvre est restée figurative, avec des tons ocres, rouges, bleus qui renvoient à la terre et des titres comme « Levantando al caído » exprimant sa conviction, comme lui-même le disait: que « La création artistique est une forme de combat de la transformation de nos matériaux, de nos idées, de nous-mêmes. C’est une forme de lutte ».

Venturelli ne voyait pas la peinture comme une décoration de salons mais comme un choc, un appel de conscience pour aider à l’espoir d’un monde plus juste.

Il s’éteindra le 17 septembre 1988 à Pékin, en Chine.

Edition

Volver al sur

Œuvre illustrée

Au guet du jour