Cesare Peverelli

Italie
1922 - 2000

Peintre italien, né à Milan en 1922, il étudia à l'Académie Brera de Milan et se forma au contact du groupe Corrente en participant au Premio Bergamo de 1942.

L’artiste commence à exposer à partir de 1941 et participera, dès lors, à de très nombreuses expositions collectives (Biennale de Venise, Quadiennale de Rome, Salon de Mai, etc.).

En 1946, farouche adversaire du régime fasciste, Peverelli est l’un des signataires du manifeste Oltre Guernica.

Si son œuvre jusqu'en 1949 se réfère à la culture picassienne néofigurative, on peut y déceler des références précoces à Bacon, à Sutherland et surtout, à Giacometti, qui eut un rôle déterminant dans sa recherche d'une dimension intérieure et onirique. En 1949, Peverelli découvre l'œuvre de Wols, puis celui de Pollock, et expérimente quelque temps l'automatisme gestuel en 1950.

En 1951, il adhère au groupe spatial (Lucio Fontana, Roberto Crippa, Gianni Dova, Beniamino Joppolo, Antonino Tullier, etc), dont il signera les quatrième et cinquième manifestes.

Il se fixe à Paris en 1957, et ses affinités avec le Surréalisme se précisent. La texture prismatique des espaces, dans des peintures quasi monochromes, détermine un jeu complexe de relations spatiales et ambiguës entre la réalité extérieure et celle, subjective, d'un monde psychologique et fantastique.

Nombreuses ont été les expositions de Peverelli dans des galeries privées en Italie, à Paris et à Londres. La Biennale de Venise lui a consacré un accrochage en 1948, 1949, 1950, et l'artiste a participé à l'exposition du Surréalisme à Paris en 1964. Le M. A. M. de la Ville de Paris lui offre en 1976 plusieurs salles pour exposer ses œuvres.

Cesare Peverelli s’éteint à Seillans (Var, France) en 2000.

Edition

L'office des mouettes

Œuvre illustrée

Suite de l'edition: l'office des mouettes