Antoni Tàpies

Catalogne
1923 - 2012

Antoni Tàpies est né à Barcelone en 1923. Enfant à la santé fragile, il porte un vif intérêt au dessin et à la peinture. Il fait des études de droit à et de commerce à l'Université de Barcelone et suit des cours de dessins à l'Académie Valls. Il sera profondément marqué par les atrocités de la guerre civile.  Ses premiers collages, réalisés avec des matériaux de récupération, présentent une influence dadaïste, tandis que ses peintures sont déjà caractérisées par des effets de matières.

En 1948, il fonde le mouvement Dau al set (en catalan : la septième face du blé), mouvement constitué pour lutter contre l'apathie intellectuelle de l'Espagne d'alors. Il rencontre Miró dont l'influence le fait entrer dans une période surréaliste. Il s’intéresse aux philosophies orientales et découvre l'art informel qui aura une influence décisive sur l'évolution de sa peinture.

En 1950, sa première exposition personnelle a lieu à la Galerie Laietanes de Barcelone. L'année suivante, à Paris, il rencontre Braque, Picasso, découvre l'art informel avec Dubuffet et Fautrier, ainsi que les écrits de Michel Tapié.

En 1952, il participe à la Biennale de Venise et l'année d'après ses œuvres sont présentées à la Gallery Martha Jackson de New York. Plusieurs grandes expositions et distinctions saluent son œuvre.

A partir de 1954, Tàpies fait des recherches sur les matières en mélangeant à sa peinture de la terre, du sable, du latex. Les tableaux de cette période présentent un relief important, une texture épaisse. On retrouve cette volonté de relief dans ses gravures et aquatintes. Le peintre intègre aussi des objets dans ses œuvres. Successivement viendront des compositions plus épurées.

Au début des années 70, Tàpies réalise ses premières sculptures ainsi que des assemblages. En 1973, une rétrospective est organisée au Musée d'Art moderne de la ville de Paris et en 1988, une rétrospective itinérante aux Etats Unis. L'artiste crée ses premières céramiques en 1981. L'estampe a toujours tenu une place importante dans l'œuvre de Tàpies qui a créé de nombreuses gravures à l'eau-forte ou à l'aquatinte, ainsi que des lithographies. En 1984, est créée la Fondation Antoni Tàpies à Barcelone. Antoni Tàpies fait partie du cercle très fermé des artistes d'art contemporain auxquels l'Espagne a rendu hommage de leur vivant par la création de musée ou de fondation (Dali, Miro, Tàpies). 

Tàpies n'est pas un peintre à sujet, ses tableaux ne sont que graffiti, empreintes, traces, glyphes. Comme s'il s'agissait de murs métaphysiques dont il aime à dire qu'ils procèdent, tout ensemble, de la poussière, de la cendre, de la terre, de la destruction du cataclysme, de la contemplation cosmique, de la méditation intérieure.

Editions

Les autres œuvres dans l'édition «Poemas para mirar»

Poemas para mirar
Poemas para mirar
Poemas para mirar
Poemas para mirar
Poemas para mirar

Poemas para mirar

El péndulo inmovil

Œuvres illustrées

Cartes per a la Teresa

Libertad